Category: Bernard Hinault

Liège-Bastogne-Liège

PHOTOS

A BRIEF HISTORY

Liège–Bastogne–Liège, often called La Doyenne (“The Old Lady”), is a one-day classic cycling race in Belgium. First run in 1892, it is one of the five Monuments of the European professional road cycling calendar, usually coming as the last of the spring classics. It is held annually in late April, in the Ardennes region of Belgium, from Liège to Bastogne and back. It is the oldest known organized race in cycling.

One of the most memorable races was on April 20, 1980, as Bernard Hinault rode through cold and snowy conditions in Liège. Conditions were so abject that riders had started to abandon the race as they reached the outskirts of the town, and only sixty of the 174 starters were still racing at Bastogne. Hinault ended up battling frostbite and numbness in his fingers.

Hinault wanted to climb off at Bastogne too, but instead chose to carry on, coaxed by teammate Maurice Le Guilloux. The snow had stopped but it was still freezing cold as the remaining riders headed north, and it was these icy temperatures that prompted Hinault’s attack, with the Frenchman seeing it as his only option to keep warm. Years later, Hinault still suffers issues with numbness in his fingers from this grueling race of extremes.

Liège–Bastogne–Liège is part of the UCI World Tour competition. It is the concluding race of the Ardennes Classics series, which includes La Flèche Wallonne. Both are organised by Amaury Sport Organisation.

VIDEO

Bernard Hinault

PHOTOS

A BRIEF HISTORY

“As long as I breathe, I attack.” — Bernard Hinault

Bernard Hinault, born 14 November 1954 in Yffiniac, Brittany, France is a former French cyclist counted among the best cyclists of all times. A five-time winner of the prestigious Tour de France, he is also one of the only six cyclists to have won all three Grand Tours: Tour de France, Giro d’Italia and Vuelta a España. A dedicated professional to the core, he dominated the sport of cycling for a major portion of the 1970s and 1980s, and remains the last Frenchman to win the Tour de France. A charismatic personality, he was famous for his leadership skills and utter dedication to his profession. When Hinault made his professional debut in 1974, the Belgian cyclist Eddy Merckx—considered to be the greatest pro-cyclist of his time—was at the peak of his career. The year proved to be a very exciting one for cycling enthusiasts as the current superstar of the game was soon overshadowed by an emerging young one. Once Hinault made his entry into professional cycling, many of the sport’s existing records were rewritten. He started displaying great character and determination while still young and went on to surpass many of Merckx’s records. Hinault eventually secured more than 200 victories in 12 years, cementing his place among the greatest pro-cyclists of all times.

PALMARES

1975

  • Promotion Pernod
  • Champion de France de poursuite
  • Circuit de la Sarthe
  • 2e de Paris-Bourges
  • 2e du Grand Prix d’Antibes
  • 3e du Grand Prix d’Isbergues
  • 7e de Paris-Nice

1976

  • Prestige Pernod
  • Champion de France de poursuite
  • Circuit de la Sarthe :
    • Classement général
    • 3ea étape (contre-la-montre)
  • Tour du Limousin :
    • Classement général
    • 1re étape
  • Tour de l’Aude :
    • Classement général
    • 1re étape
  • Tour d’Indre-et-Loire :
    • Classement général
    • 2eb étape
  • Paris-Camembert
  • 2e étape de l’Étoile des Espoirs
  • 3e du Grand Prix du Midi libre
  • 6e du championnat du monde sur route

1977

  • Prestige Pernod
  • Liège-Bastogne-Liège
  • Gand-Wevelgem
  • Critérium du Dauphiné libéré :
    • Classement général 1re et 5e étapes
  • Tour du Limousin :
    • Classement général
    • 1re étape
  • Grand Prix des Nations (contre-la-montre)
  • 2eb étape du Tour d’Indre-et-Loire
  • 2eb étape de l’Étoile des Espoirs
  • 2e du Tour d’Indre-et-Loire
  • 2e du Tour du Tarn
  • 3e de Paris-Bruxelles
  • 3e de la Route nivernaise
  • 5e de Paris-Nice
  • 8e du championnat du monde sur route

1978

  • Prestige Pernod
  • Challenge Sedis
  • Champion de France sur route
  • Tour de France :
    • Jersey yellow.svg Classement général
    • 8e (contre-la-montre), 15e et 20e (contre-la-montre) étapes
  • Tour d’Espagne :
    • Jersey yellow.svg Classement général
    • Prologue, 11eb (contre-la-montre), 12e, 14e et 18e étapes
  • Grand Prix des Nations (contre-la-montre)
  • Critérium national :
    • Classement général
    • 3e étape
  • Circuit des genêts verts
  • 2e de Paris-Nice
  • 2e d’À travers Lausanne
  • 3e du Tour de Lombardie
  • 5e du championnat du monde sur route

1979

  • Super Prestige Pernod
  • Prestige Pernod
  • Challenge Sedis
  • Tour de France :
    • Jersey yellow Classement général
    • Leader du classement par points Classement par points
    • 2e (contre-la-montre), 3e, 11e (contre-la-montre), 15e (contre-la-montre), 21e (contre-la-montre), 23e et
    • 24e étapes
  • Flèche wallonne
  • Tour de Lombardie
  • Critérium du Dauphiné libéré :
    • Classement général
    • 3e, 5eb, 6e et 7eb (contre-la-montre) étapes
  • Grand Prix des Nations (contre-la-montre)
  • Tour de l’Oise :
    • Classement général
    • Prologue
  • Circuit de l’Indre
  • 3e étape du Critérium international (contre-la-montre)
  • 3e étape du Tour de Luxembourg
  • 3eb et 4e étapes de l’Étoile des Espoirs
  • 2e du championnat de France sur route
  • 2e de Liège-Bastogne-Liège
  • 2e du Critérium international
  • 2e du Tour de Luxembourg
  • 3e du Tour du Tarn
  • 3e d’À travers Lausanne
  • 6e de Paris-Nice
  • 6e de Paris-Tours
  • 7e de Milan-San Remo
  • 8e de Gand-Wevelgem

1980

  • Jersey rainbow.svg Champion du monde sur route
  • Super Prestige Pernod
  • Prestige Pernod
  • Challenge Sedis
  • Tour d’Italie :
    • Leader du classement général Classement général
    • 14e étape
  • Liège-Bastogne-Liège
  • Tour de Romandie
  • Prologue, 4e (contre-la-montre) et 5e étapes du Tour de France
  • Circuit des genêts verts
  • 3e étape du Critérium international
  • Prologue et 3e étape du Tour de l’Aude
  • 1reb étape du Tour du Tarn
  • 1re étape du Tour du Limousin
  • 2e du championnat de France sur route
  • 3e de la Flèche wallonne
  • 4e de Paris-Roubaix
  • 5e de l’Amstel Gold Race

1981

  • Super Prestige Pernod
  • Prestige Pernod
  • Challenge Sedis
  • Tour de France :
    • Jersey yellow Classement général
    • Jersey white Classement du combiné
    • Jersey red Prix de la combativité
    • Prologue, 6e (contre-la-montre), 14e (contre-la-montre), 18e et 20e (contre-la-montre) étapes
  • Paris-Roubaix
  • Amstel Gold Race
  • Critérium du Dauphiné libéré :
    • Classement général
    • 4e, 5e, 6e et 7e étapes
    • Critérium international :
    • Classement général
    • 1re, 2e et 3e (contre-la-montre) étapes
  • 14e étape de la Coors Classic
  • 1re étape du Tour méditerranéen
  • médaille de bronze, Coupe du Monde 3e du championnat du monde sur route
  • 3e du Tour de Corse
  • 3e de la Route nivernaise
  • 3e du Grand Prix Eddy Merckx

1982

  • Super Prestige Pernod
  • Prestige Pernod
  • Challenge Sedis
  • Tour de France :
    • Jersey yellow Classement général
    • Jersey white Classement du combiné
    • Prologue, 14e (contre-la-montre), 19e (contre-la-montre) et 21e étapes
  • Tour d’Italie :
    • Leader du classement général Classement général
    • Prologue (contre-la-montre par équipes), 3e (contre-la-montre), 18e et 22e (contre-la-montre) étapes
  • Tour de Luxembourg :
    • Classement général
    • 2e étape
  • Tour de Corse :
    • Classement général
    • 3e étape
  • Tour d’Armorique :
    • Classement général
    • Prologue
  • 4eb étape du Tour de Romandie (contre-la-montre)
  • Grand Prix des Nations (contre-la-montre)
  • Grand Prix d’ouverture La Marseillaise
  • 3e du Tour de l’Aude
  • 4e du Tour de Romandie
  • 9e de Paris-Roubaix

1983

  • Tour d’Espagne :
    • Jersey yellow Classement général
    • 15eb (contre-la-montre) et 17e étapes
  • Flèche wallonne
  • Grand Prix Pino Cerami
  • 3e étape du Tour Midi-Pyrénées

1984

  • Prestige Pernod
  • Tour de Lombardie
  • Grand Prix des Nations (contre-la-montre)
  • Trophée Baracchi (avec Francesco Moser)
  • Quatre jours de Dunkerque
  • Tour de France :
    • Jersey red Prix de la combativité
    • Prologue
    • 5e étape du Tour de la Communauté valencienne
    • 2e du Tour de France
  • 2e du Critérium du Dauphiné libéré
  • 3e de Paris-Nice
  • 4e du Championnat de Zurich

1985

  • Tour de France :
    • Jersey yellow Classement général
    • Prologue, 3e (contre-la-montre par équipes) et 8e (contre-la-montre) étapes
  • Tour d’Italie :
    • Leader du classement général Classement général
    • 12e étape (contre-la-montre)
  • 4e et 12e étapes du Coors Classic

1986

  • Coors Classic :
    • Classement général
    • 9e et 14e étapes
  • Trophée Luis Puig
  • Tour de la Communauté valencienne
  • Tour de France :
    • Leader du classement de la montagne Classement de la montagne
    • Jersey red number.svg Prix de la combativité
    • 9e (contre-la-montre), 18e et 20e (contre-la-montre) étapes
  • 2e étape du Tour Midi-Pyrénées
  • Prologue des Quatre jours de Dunkerque
  • 7e étape du Clásico RCN
  • 2e du Tour de France

PROFESSIONAL TEAMS

  • 1974 : Sonolor-Gitane
  • 1975-1977 : Gitane-Campagnolo
  • 1978-1980 : Renault-Gitane
  • 1981-1983 : Renault-Elf
  • 1984-1986 : La Vie claire

VIDEOS

Paris-Roubaix 81 : Bernard Hinault

1985 Tour de France – Bernard Hinault Crash that breaks his nose

La chute de Bernard Hinault dans le Dauphiné 1977.

© 2017 Ciclismo Passion

This site cultivated by Ideas In BloomUp ↑